mercredi 16 mai 2018

fast-food de Grégoire Damon

fast-food-gregoire-damon
Éditions Buchet Chastel, avril 2018
16 Euros

Une chronique de Marc Guimo

Il fut une époque - inconnue des très jeunes générations - où l'on opérait dans la vie des choix décisifs. Rock ou rap, TF1 ou Arte, droite ou gauche, MacDo ou Quick. On avait le sens de l'essentiel, du binaire et du clan. Aujourd'hui, pour contredire nos rides, on tente bien la polyvalence dans l'âme mais le seul vrai clan, on l'admet, c'est notre corps. Ce corps qui à présent tolère beaucoup moins bien le Big Royal Cheese Deluxe Detamère en Toast, comme si l'estomac se prenait pour un cerveau. Non le fast-food c'est une page presque tournée, et grâce au dernier livre de Grégoire Damon, c'est même 230 pages sur le sujet qu'on enfilera avec plaisir, mais de ce genre de saveur littéraire qu'on ne rencontre que 2 ou 3 fois l'an.
Ce qui est formidable dans ce livre que j'ai lu d'une traite, c'est que Grégoire Damon parvient à faire oublier le style et la « langue » pour immerger le lecteur dans le rush de ses personnages, on oserait dire le bain d'huile de leur destin. Beaucoup d'attachement, comme pour certains séries contemporaines on espère une saison deux avec son héros précaire !
On parlait de la transparence du style... il est pourtant bien là, mais sans s'imposer, sans forcer la main du lecteur, un travail qui rend naturel la lecture, une évidence, une fréquence partagée. Et de la poésie, est-ce qu'il y a de la poésie dedans ? Oui, bien sûr, mais elle taffe comme les autres.

Réalité dispersée, le blog de Marc Guimo

Commander le livre dans toutes les bonnes librairies.


Le site de l'éditeur

Dernières publications de Grégoire Damon :
(Poésie)
de gras et de nerf, Le pédalo ivre, 2017.
99 noms d'un seul truc, Gros Textes éd., 2015.
d'origine, Le pédalo ivre, 2014.
Mon Vrai boulot, Le pédalo ivre, 2013. 

Peau de gueule, le blog de Grégoire Damon


damon-allonneau
© photo F-X Farine.

Grégoire Damon et Simon Allonneau
avant de rentrer sur le ring de Poésie Bang ! Bang !
dans le Nord en 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire